Site icon Latest News, Breaking News, National News, World News, Haiti News – Journal Haiti Progres

Climatiques

Jacky Duvil, le jeune Haïtien qui veut aider le monde à faire face aux risques climatiques
Les changements climatiques modifient l’équilibre thermique de la Terre. Cette situation présente
de nombreux risques pour les êtres humains comme pour toutes les autres formes de vie sur Terre.
Dans la quasi-totalité des régions terrestres, les journées très chaudes et les vagues de chaleur se
multiplient. L’année 2020 a été l’une des plus chaudes jamais enregistrées.
Aujourd’hui, les conséquences des changements climatiques deviennent de plus en plus
complexes et difficiles à gérer: de multiples événements climatiques dangereux se produisent
simultanément et interagissent entre eux, comme la hausse des températures, provoquant une
augmentation des maladies liées à la chaleur et pouvant rendre le travail et les déplacements plus
difficiles.
En outre, les incendies de forêt démarrent plus facilement et se propagent plus vite, lorsque
les températures sont plus élevées. De plus en plus de régions sont confrontées à une pénurie d’eau,
et des populations sont exposées au risque de sècheresses. Le niveau des océans continue à
augmenter et les phénomènes météorologiques extrêmes continuent à amplifier, menaçant les
plantes, les animaux et l’espèce humaine. Certains de ces effets sont même irréversibles.
Haïti n’échappe pas à cette réalité, le pays en mesure les conséquences au quotidien: par
exemple, les saisons pluvieuses deviennent de moins en moins pluvieuses et parfois elles arrivent
tardivement, durent moins longtemps. Les précipitations, qui rythment les saisons en Haïti,
témoignent de l’impact déjà très concret du changement climatique.
En ce sens, Jacky Duvil, dès son premier travail de recherche à l’université, a senti la
nécessité de réfléchir sur les risques climatiques en lien avec l’agriculture. Son travail intitulé:
Stratégies d’adaptation paysannes, face au changement climatique dans la commune de Hinche:
cas de Juanaria, 1 e section communale, est le 1 er travail de recherche sur le changement climatique
en Haïti, à l’échelle d’une section communale, reconnue dans le milieu sur ce domaine. Plus loin en
niveau Master 2 en France, il a poursuivi les mêmes recherches à l’Université Paris Saclay, en
Adaptation aux changements climatiques.
N’étant pas satisfait du progrès de la question et conscient de l’urgente nécessité de permettre
aux Petits États Insulaires (PIED), notamment la région caribéenne et son pays natal, de faire face à
ces défis, il a décidé de réaliser une thèse de doctorat sur les perceptions, vulnérabilité et capacité
adaptative des agriculteurs, face aux impacts du changement climatique dans la région caribéenne:
Le cas d’Haïti et de la République Dominicaine.
Ce jeune Hinchois est actuellement membre du laboratoire Dynamiques sociales et
recomposition des espaces (LADYSS), UMR (l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Paris
Diderot, Paris VIII Vincennes Saint-Denis et Paris Nanterre), rattaché à deux Instituts du Centre
national de la recherche scientifique CNRS (INSHS et INEE). Il est aussi membre de l’Équipe de
Recherche sur les Changements Climatiques (ERC2), associée au laboratoire LMI-Caribact : Aléas
naturels, variabilité Climatique et impacts dans le nord caraïbe (CARIBACT) et le Centre haïtien
d’innovation sur les biotechnologies et l’agriculture soutenable (CHIBAS) à l’Université Quisqueya
(UNIQ).
La vie de ce jeune haïtien est consacrée à la cause du climat et à la protection de
l’environnement. Ses études, depuis la licence jusqu’au doctorat, portent sur l’adaptation aux
changements climatiques. Pour faire rayonner le Bicolore à travers le monde, il a participé à des
concours nationaux et internationaux où il est sorti gagnant, dont le concours «Ma recherche
climatique en 180 secondes» et le concours «Ma thèse en 180 secondes».
Partout où il passe dans le monde, de la Caraïbe vers l’Amérique du Nord et l’Europe, il ne
parle que du climat. Ce jeune a déjà conquis le cœur des habitants de son pays, Haïti, la France et le
Canada, etc., où il a eu le privilège de présenter ses résultats de recherche.
Le monde entier peut compter sur ce jeune hinchois qui rêve de devenir une référence dans
son domaine et aider l’humanité à faire face aux défis climatiques. Actuellement, Jacky Duvil pilote
en Haïti un programme sur l’éducation relative à l’environnement et est membre d’UNIC de
l’Université Laval au Canada.

Smith Prinvil

Exit mobile version