Site icon Latest News, Breaking News, National News, World News, Haiti News – Journal Haiti Progres

Ariel Henry a des neurones défaillants…

Le docteur Ariel Henry devrait sucer des allumettes, le phosphore est bon pour les neurones défaillants… Ariel Henry raconte n’importe quoi. Ce docteur n’est qu’une pauvre créature corrompue, dans les mains de l’impérialisme ! Une âme perdue, un outil d’Iblîs ! Même devant l’évidence, il préfère se fermer les yeux. Sauf que, cette fois-ci, vouloir encore se fermer les yeux relèverait de l’indécence crasse.

La propagande est bien ce qui vient galvaniser un conflit ! Aujourd’hui, tous, aux yeux des Occidentaux, sont des vilains, des bouchers, des tortionnaires, des barbares, mais ce sont eux-mêmes qui perpètrent ces crimes. Presque personne ne se sera en même temps soucié vraiment, semble-t-il, de cette fameuse ébullition de la population haïtienne, bien qu’on ait pu assez clairement le voir arriver et se manifester, en de nombreux actes. À croire qu’il y en a qui devraient faire ajuster leurs lunettes ou les changer carrément, parce qu’autrement, il faudra conclure qu’ils sont tout bonnement de mauvaise foi dans leur propre jugement.

Le fait que le peuple ait refusé de discuter avec ce pouvoir de facto est très significatif. La porte est désormais fermée. Le peuple haïtien a été très patient et a accepté d’écouter cette marionnette de l’oligarchie, parce qu’il a des manières et qu’il sait que la diplomatie impose des sacrifices. Mais c’est terminé. Puisque Ariel Henry s’entête à ne pas comprendre, les choses sérieuses vont maintenant commencer, comme la population l’avait annoncé. Mais à quoi bon parler à des sourds? Nous avons dû, depuis des années, supporter, sans la moindre gêne, des obscénités, des paroles humiliantes et provocatrices. Les complotistes, caviardant tout ce qui pouvait déranger le sommeil des électeurs, se sont laissé bercer par le «tout va pour le mieux, et c’est bien pire ailleurs et on ne vous le montrera que si ça nous arrange».

L’orage arrive et «l’offensive passive» contre l’oligarchie va bientôt commencer à porter ses fruits. Ce n’est pas réjouissant pour nous, mais on ne dira pas que nous sommes surpris. Sauf que nous ignorons encore l’étendue des dégâts.

Dans une lettre envoyée au Président américain, Joe Biden, au secrétaire d’État, Anthony Blinken, et au secrétaire d’État adjoint, Brian Nichols, plus d’une centaine de groupes religieux haïtiens et de la Société Civile appellent Joe Biden à abandonner son soutien au Premier Ministre haïtien qu’ils accusent d’être au centre de l’aggravation de la crise politique et humanitaire en Haïti.

Ceux qui manipulent ce grabataire n’ont plus les pieds qui touchent le sol, et cela montre à quel point ils sont désespérés. Ils croient qu’ils peuvent encore imposer leur dictat aux autres nations. Ils n’ont sans doute pas reçu le mémo voulant que 88% du monde les rejette.

De toutes les façons, les Haïtiens n’ont pas à demander l’avis de la Communauté Internationale. Demander ne veut pas dire obtenir, surtout avec ces psychopathes, de surcroît… C’est fini, les tâtonnements du début, les choses prennent forme, c’est plus grave encore qu’on ne l’ait pensé au départ, c’est vraiment la survie de la population haïtienne qui se joue maintenant.

Emmanuel Saintus

Exit mobile version