Site icon Latest News, Breaking News, National News, World News, Haiti News – Journal Haiti Progres

Insecurity

Banditisme: l’horreur et la violence des gangs armés

La violence abjecte des gangs armés continue de faire des victimes innocentes. En effet, une mère et ses deux enfants ont été criblées de balles puis leurs corps ont été brûlés par les gangs armés. Le samedi 20 août 2022, une femme et ses deux filles, à bord d’une Suzuki Vitara, se sont trouvées prises, bien malgré elles, dans une fusillade impliquant des individus armés rivaux de Cité Doudoune. Leur voiture a été criblée de balles près du pont de la Rivière Grise, à Tabarre (commune de Croix-des-Bouquets), elles ont péri sous les balles assassines et les individus ont incendié leur véhicule avec le corps des victimes. Il s’agit de Mme Josette Desenclos et de ses deux filles (Sarahdjie Desenclos et Sherwood Sondjie Desenclos). Lors de cette fusillade sauvage, au moins 3 chauffeurs de taxi-moto et 2 riverains ont également perdu la vie.

Père Frantz Cole, lâché par ses pairs

L’Église Épiscopale d’Haïti, dans une note en date du vendredi 19 août, a fait savoir qu’il n’assurera pas, via ses avocats, la défense du Père Frantz Cole. La DCPJ avait procédé à l’arrestation du responsable de l’Église Épiscopale d’Haïti, Père Frantz Cole. Soupçonné dans le dossier d’importation d’armes à feu, il a été démis de ses fonctions, selon une note de la communauté Ecclésiale.

En outre, la Police Nationale d’Haïti (PNH) dit avoir mené une opération à Bristou, un quartier de Pétion-Ville, le mercredi 17 août, pour traquer les membres d’un groupe de gangs dirigé par un ancien policier, Alex Amstrong Dumorné, dans cette zone. Lors de cette opération, le chef de gang Alex, a été blessé par balle au niveau du cou, dans des échanges de tirs avec les agents de l’ordre, tandis que le policier Pierre Roukidson, touché par balle, a succombé à ses blessures, ainsi qu’un agent de renseignement. Le chef de cette bande, Alex Armstrong Dumorné, fait désormais l’objet d’un avis de recherche. Mais le hors-la-loi, un ancien policier, a eu le temps de prendre la fuite. Pour l’instant, il est activement recherché par la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) pour kidnapping, assassinat et association de malfaiteurs. La PNH invite la population à la contacter, en cas d’identification ou de localisation du suspect.

Par ailleurs, le nommé Reginald Charles, âgé de 34 ans, membre actif de l’organisation criminelle «400 Mawozo», a été interpellé à Mirebalais, lors d’un contrôle effectué par la Police, le mercredi 17 août 2022, aux environs de 10 heures du soir. Au cours d’une première audition, Réginald Charles a avoué qu’il avait l’habitude de rançonner des marchands au Marché de la Croix-des-Bouquets, au bénéfice de «Lanmò San Jou», le redoutable chef de gangs des «400 Mawozo», actuellement dans le maquis.

De plus, deux membres actifs du gang «400 Mawozo» ont été mortellement blessés dans des échanges de tirs avec la Police Nationale d’Haïti (PNH), lors d’une opération menée à Thomazeau. Vierge Joseph, alias «Tiboun», une prêtresse vaudou, suspectée d’être la concubine du chef de gang «Lanmò San Jou», a été également arrêtée.

Selon les premiers éléments d’information, Vierge Joseph est accusée de complicité pour avoir mis sa maison à la disposition de «Lanmò San Jou», pour fins d’hébergement, durant sa fuite du Centre-ville de la Croix-des-Bouquets.

Emmanuel Saintus

Exit mobile version