Site icon Latest News, Breaking News, National News, World News, Haiti News – Journal Haiti Progres

Le MSPP donne signe de vie

En raison de la résurgence d’une vague de coronavirus, le ministère de la Santé a lancé, le mardi 26 juillet, une campagne de vaccination de routine, à Maïs-Gâté. Cette démarche vise à faire de la prévention contre la pandémie remarquée dans certains pays de plusieurs continents. Le ministère de la Santé publique et de la Population (MSPP), par ailleurs, annonce la fin du service social pour le 30 septembre 2022 et exhorte les directeurs départementaux à déposer les recettes internes des institutions sur le compte du trésor public.

Le ministre de la Santé, le docteur Alex Larsen, dans ses propos, a fait comprendre que cette campagne de vaccination est lancée dans un contexte ou d’autres maladies se font sentir, comme la variole du singe. Alex Larsen se dit optimiste quant à l’accomplissement des tâches des partenaires du MSPP, dans le cadre de la campagne de vaccination de routine.

Edu Mouyima, représentant adjoint de l’Unicef en Haïti, a fait part que cette campagne de vaccination de routine est évaluée à trois millions de dollars américains. Suivant l’agenda des activités, plusieurs départements sont concernés. Le personnel de santé est instruit d’aller vers les zones difficiles d’accès, pour arriver à réaliser cette campagne.

Débuté au mois de février 2022, le service social n’aura duré que 8 mois cette année. Entre contraintes budgétaires, liées à l’augmentation des facultés de médecine et la nécessité de régulariser la pratique médicale en Haïti, le MSPP a décidé d’écourter la durée du service social.

«La direction générale du ministère de la Santé et de la Population avise les directeurs départementaux, les responsables des institutions sanitaires et les professionnels concernés que le service social de cette année prendra fin le 30 septembre 2022 pour toutes les catégories de professionnels assujetties au service social», annonce le MSPP, dans un communiqué publié le 26 juillet 2022.

Dans un autre communiqué portant la même date, la direction générale du MSPP rappelle, aux directeurs départementaux et responsables des institutions sanitaires publiques, l’obligation qui leur est faite de «déposer sur le compte unique du trésor public les recettes internes collectées au sein de ces institutions.»

Altidor Jean Hervé

Exit mobile version