acceuilActualitéEn bref

En Bref

Pernier : la PNH traque les hommes de Vitelhomme

Les opérations policières se poursuivaient ce vendredi 13 mai 2022, à Pernier. Les forces de la Police Nationale d’Haïti (PNH) continuaient la traque des hommes du gang dirigé par Vitelhomme. En plus, deux individus: Pauyo de Rosemokond, membre actif du gang «400 Mawozo» et Guerrier Fresnel, membre actif du gang dirigé par Vitelhomme, ont été arrêtés par la police de Mirebalais, dans un centre hospitalier du Bas-Plateau Central. Ces deux individus, blessés par balles lors d’échanges de tirs avec les forces de l’ordre, notamment à Torcel et à la Croix-des-Bouquets, s’étaient réfugiés dans le département du Centre, afin de faire soigner leurs blessures. Soulignons que des patrouilles préventives et des opérations ciblées se poursuivent au niveau de toutes les juridictions de police, en vue de permettre à la population de vaquer librement à ses multiples occupations.

Un membre influent du gang «400 Mawozo», mortellement blessé

Le samedi 14 mai 2022, Ricardo Charles (21 ans), membre du gang «400 Mawozo», a été mortellement blessé à «Anba Pikan», une localité située non loin du marché communal de Croix-des-Bouquets, lors d’échanges de tirs avec la Police. Ricardo Charles, natif de Kenscoff, qui était en possession d’un fusil d’assaut (Galil), était l’un des membres influents du gang «400 Mawozo». La Police Nationale d’Haïti (PNH) qui mène, depuis plusieurs semaines, des interventions ciblées dans les quartiers où sont retranchés les bandits, appelle la population à collaborer par ses informations, dans la lutte contre les gangs armés.

Nouvelle Commission municipale à l’Arcahaie

Le Premier Ministre a. i., Ariel Henry, vient de publier un arrêté nommant une nouvelle Commission municipale à la tête de la Commune de l’Arcahaie, composée de : Jean Edner Gilles, président ; Jean Hervé Sainvil et Charlène Noël, membres. Elle remplace la commission composée de Gitanie Revange, Hubert Duvert et Pierre Lunick Joseph, qui est révoquée.

Kidnappings : Haïti pire que le Salvador et le Honduras

L’ancien Consul d’Haïti en République Dominicaine, Edwin Paraison, lors d’une entrevue sur les ondes de La Rocka 91.7 FM, très préoccupé par le nombre d’enlèvements en Haïti, a déclaré que, d’un point de vue démographique, Haïti «est l’un des pays où le plus d’enlèvements ont été enregistrés. En d’autres termes, Haïti dépasse fondamentalement des pays comme le Mexique, El Salvador et le Honduras, et c’est extrêmement inquiétant.»

L’OFATMA au bord de la faillite

L’Office d’Assurance Accidents du Travail, Maladie et Maternité (OFATMA) annonce tout un train de mesures pour redresser les finances de l’administration, au bord de la faillite. Parmi ces mesures, on compte: la réduction du personnel, la réorganisation des services médicaux, entre-autres. L’Office annonce également la mise en place d’une carte d’assurance-santé pour les employés.

Appels téléphoniques frauduleux

Nous vous prions de redoubler d’attention. Des appels téléphoniques frauduleux, usurpant le nom de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) en Haïti, sont en cours. L’interlocuteur prétexte une enquête pour collecter des informations personnelles. Soyez vigilant !

Otage relâché

Le vendredi 13 mai, Me Joseph Jean Bouchereau, Directeur de cabinet du secrétaire d’État (Génard Joseph) à l’Intégration des Personnes Handicapées (BSEIPH), enlevé le 1er mai dernier, a été libéré contre rançon. L’un des chauffeurs du BSEIPH, enlevé le même jour, est toujours entre les mains de ses ravisseurs.

Démenti de l’ONA

La Direction Générale de l’Office National d’Assurance-Vieillesse (ONA) dément formellement l’information laissant croire que 10 agents de sécurité de l’institution auraient été arrêtés par la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ). L’ONA invite la population haïtienne à être prudente par rapport à un ensemble de fausses informations (FAKE NEWS) circulant sur les réseaux sociaux concernant l’ONA, depuis un certain temps.

La compagnie d’autobus «Dieu qui décide», suspend ses opérations

Devant la recrudescence de l’insécurité à Martissant (entrée Sud de Port-au-Prince): détournement et rançonnage des véhicules de transport en commun, les responsables de la compagnie d’autobus «Dieu qui décide», l’une des plus anciennes du pays, qui assure notamment le trajet Port-au-Prince/Jérémie, annonce sur sa page Facebook la suspension temporaire de ses activités. «La Direction de l’autobus “Dieu qui décide” vous salue et vous apprécie pour la confiance placée en elle. Du coup, elle en profite, pour annoncer que le dimanche 15 mai, ce sera le dernier jour de voyage à cause de l’insécurité». Pas plus tard que le vendredi 13 mai, un autobus de la compagnie et ses passagers ont échappé à une tentative de détournement par un groupe d’individus armés. Déjà, en octobre 2021, la compagnie avait arrêté ses opérations pour cause d’insécurité à Martissant. Malgré cette situation, la direction avait décidé de reprendre son service dans la région du grand sud. Rappelons qu’à plusieurs reprises, les gangs ont détourné des autobus de la compagnie «Dieu qui décide» et ont réclamé de forte somme d’argent du propriétaire…

Méhu Changeux, président du syndicat de l’Association des Propriétaires et Chauffeurs d’Haïti (APCH), rappelle que le 9 et le 10 mai, 5 véhicules de transport en commun (3 minibus et 2 autobus) ont été détournés. Des détournements dont 2 véhicules de compagnies de transport dominicaines, Metro Tours et Capital Coach, ont été victimes, forçant ces 2 compagnies ainsi que Caribe Tours à suspendre leur opération vers Haïti. Rappelons que les bandits opérant à l’entrée sud de la capitale avaient détourné, entre les 9 et 10 mai dernier, cinq (5) véhicules dont trois minibus assurant le trajet Port-au-Prince/Jacmel et deux autobus, selon le coordonnateur de l’Association des Propriétaires et Chauffeurs d’Haïti (APCH), Changeux Méhu.

UEH : nouveau décanat de la Faculté de Médecine et de Pharmacie

Le 12 mai dernier, en présence du recteur, Fritz Deshommes, du vice-Recteur aux Affaires académiques, Jean Poincy, du vice-Recteur à la Recherche, Jacques Blaise, du secrétaire général de l’Université d’État d’Haïti (UEH), Wilson Dorlus, des représentants du ministère de la Santé Publique et des membres du personnel administratif de l’UEH, les membres du nouveau décanat de la Faculté de Médecine et de Pharmacie (FMP) ont été investis dans leurs fonctions pour un mandat de 4 ans, par le Conseil exécutif de l’UEH. «Au nom du Conseil exécutif de l’Université d’État d’Haïti, je déclare investir et comme de fait j’investis dans leurs fonctions, le docteur et professeur Bernard Pierre, comme Doyen de la Faculté de Médecine et de Pharmacie, et le docteur Marc Félix Civil, comme Vice-doyen de Médecine de la même faculté», a déclaré le recteur Fritz Deshommes, ajoutant: «Au nom du Conseil exécutif, je vous souhaite beaucoup de succès et beaucoup de courage». Après avoir dressé la biographie des deux membres du nouveau décanat il a souligné que le nouveau conseil va assurer la relève, créer de nouveaux laboratoires d’enseignement et de recherche au sein de l’institution.

Dans son intervention, le nouveau doyen, Bernard Pierre, a promis d’accomplir sa mission avec professionnalisme et courage. «[…] Nous sommes là pour écrire une nouvelle page de la FMP, une nouvelle page d’histoire de l’Université […] Aujourd’hui, nous, du décanat, nous voulons prendre l’engagement de travailler avec tous les collègues et toutes les entités de l’Université, pour assurer l’épanouissement de cette dernière».

Le doyen sortant, le professeur Jean Claude Cadet, a pris part à la cérémonie. Dans son discours, il a souhaité du succès à son successeur. Il a aussi promis tout son soutien aux nouveaux responsables de la FMP.

Fin des recherches de survivants du naufrage dans le passage de Mona

Le dimanche 15 mai, la garde côtière a suspendu à 10h00 p.m. les recherches de survivants qui se poursuivaient depuis 4 jours, à la suite du naufrage, le jeudi 12 mai 2022, d’un bateau surchargé de migrants clandestins haïtiens, dans les eaux du passage maritime de Mona, entre Porto Rico et la République Dominicaine. Les équipes de sauvetage impliquées ont effectué 20 recherches aériennes et 10 en surface, couvrant plus de 5194 milles marins carrés (une zone plus grande que Porto Rico). Le bilan final est 38 rescapés, 36 Haïtiens et 2 Dominicains. Les équipes de secours ont également récupéré les corps sans vie de 11 femmes haïtiennes.

«Nos plus sincères condoléances aux familles, amis et proches de ceux qui n’ont pas survécu ou sont toujours portés disparus. Nos prières les accompagnent»,a déclaré le capitaine Gregory H. Magee, Commandant du secteur des garde-côtes de San Juan, ajoutant: «Je félicite tous les équipages des agences partenaires qui ont répondu à cette affaire. Leur bravoure et leurs actions ont permis de sauver 38 vies, d’une mort presque certaine, ainsi que les équipages aériens et terrestres impliqués dans les recherches. Ces équipages ont fait tout leur possible pour s’assurer que s’il y avait encore des survivants, ils auraient eu la meilleure chance d’être secourus. Malheureusement, alors que la menace de voyages illégaux persiste, nous pourrions être contraints de réagir à des événements similaires, à l’avenir. Les dangers de ces voyages sont réels, nous les voyons tous les jours: des personnes à bord de bateaux de fortune, grossièrement surchargés, prenant l’eau en haute mer, avec peu ou pas d’équipement de sauvetage. Ces personnes sont à la merci de passeurs impitoyables qui ne se soucient ni de leur vie ni de leur sécurité. À tous ceux qui envisagent de participer à un voyage clandestin, ne prenez pas la mer ! Cela pourrait simplement vous sauver la vie.»

Viol sur mineur, l’ex-ministre Lescouflair, invité par la justice

L’ex-ministre de la Jeunesse et des Sports, Evans Lescouflair, qui fait l’objet d’une plainte pénale pour viols répétés sur mineurs de moins de 15 ans, est invité à se présenter au Parquet de Port-au-Prince, ce jeudi 12 mai, pour s’expliquer.

Natation : 2 médailles pour Davidson Vincent

En natation, Davidson Vincent (20 ans), seul représentant d’Haïti, a remporté 2 médailles de bronze au 50m et 100m nage libre, à Porto Rico, lors du tournoi international de qualification pour Fukuoka (Japon). Rappelons par ailleurs qu’Émilie et Raphaël Grand’Pierre sont qualifiés pour le championnat du monde de natation qui se déroulera à Budapest (Hongrie) du 18 juin au 3 juillet prochains.

Prochain budget: près de 200 milliards

Le montant du nouveau budget en préparation par le Gouvernement, s’élèverait à près de 200 milliards de gourdes, selon Michel Patrick Boisvert, le ministre de l’Économie et des Finances. Les priorités dans ce nouveau budget restent : le rétablissement de la sécurité, la reconstruction de la péninsule Sud, la subvention des programmes sociaux du Gouvernement…

Des salles de jeux fermées

Le mardi 10 et le mercredi 11 mai 2022, une vingtaine de salles de jeux, qui fonctionnaient dans l’illégalité et la clandestinité, ont été fermées et mises sous scellés par la Loterie de l’État Haïtien (LEH). Ces entreprises sont désormais contraintes de régulariser leur situation avec la LEH, l’unique organe régulateur des jeux d’argent et de hasard en Haïti.

Tension au Conseil municipal de Belladère

Le Rassemblement des Jovenelistes pour la Démocratie (RJD) a fait part de l’agression physique ainsi que les menaces de mort proférées à l’encontre de Phèdre Lacroix, maire adjoint de la commune de Belladère, membre du RJD. Lacroix était en plein travail au profit de la communauté belladéroise, lorsque le maire titulaire, Maclish Ledoux ainsi que son agent de sécurité, Osner Adelson-Almé, armé d’un fusil automatique, l’ont agressé physiquement et menacé.

Hausse de prix considérable des produits alimentaires

La Coordination Nationale de la Sécurité Alimentaire (CNSA), dans un bulletin spécial, révèle que sur le marché national, les prix de certaines denrées alimentaires essentielles ont considérablement augmenté en 2022, par rapport à 2021 : riz importé (+40%), huile importée (+84%), farine importée (+60%) et sucre importé (+84%). Le CNSA se montre pessimiste et prévoit une augmentation beaucoup plus importante sur le marché national, dans les prochains mois.

ONI: plus de 5 millions de personnes ont leur CIN

Le mardi 10 mai, l’Office National d’Identification (ONI) a annoncé, avoir franchi la barre des 5 millions de personnes enregistrées dans leur base de données, ayant obtenu la nouvelle Carte d’Identification Nationale (CIN).

Exposition: «Des visages, des noms et des œuvres pour la Mémoire»

Dans le cadre des activités de célébration du centenaire de l’anniversaire de naissance de Jacques Stephen Alexis, la Direction Nationale du Livre invite les jeunes de la commune de Cabaret à visiter et à profiter de l’exposition: «Des visages, des noms, et des œuvres pour la Mémoire», du 11 au 17 mai, au local du Centre de Lecture et d’Animation Culturelle.

2 policiers arrêtés en possession de 352 kg de marijuana

Le mardi 10 mai, deux policiers (en fonction dans la PNH), James Désiré et Faubert Jean-Louis, qui s’apprêtaient à se rendre au Cap-Haïtien, à bord d’un véhicule de marque Nissan Patrol, de couleur blanche, ont été arrêtés par la Police du Nord à Limbé. Lors du contrôle du véhicule, la police a découvert 352 kg de marijuana et une somme de 35 985 gourdes. Les deux hommes étaient en possession de 2 pistolets de marque Taurus, de calibre 9mm appartenant à la PNH, de 29 cartouches de calibre 9mm, et de 2 chargeurs de calibre 9mm. Le véhicule, la drogue, l’argent, les armes et les munitions ont été saisis. Les deux policiers sont accusés de trafic de stupéfiant. Le dossier a été transmis au détachement Nord du Bureau de Lutte contre le Trafic des stupéfiants (BLTS), pour les suites judiciaires.

France: retrait des proches des diplomates, de son ambassade en Haïti

Une source consulaire qui s’est confiée à l’agence espagnole de presse EFE, a déclaré qu’en raison de la vague de violence qui s’est intensifiée ces dernières semaines à Port-au-Prince, la France a ordonné le retrait des proches des diplomates de son ambassade en Haïti. Cette même source ajoute qu’il a également été décidé de fermer le lycée français de Port-au-Prince… En réponse aux questions de EFE, l’Ambassade de France a refusé de faire des déclarations officielles, confirmant ou infirmant le retrait des proches des diplomates en poste en Haïti… Le lycée français a également refusé de répondre aux questions d’EFE, sans préciser s’il restait ouvert ou fermerait, ayant sans doute reçu des consignes pour les médias…

Rappelons que la violence s’est intensifiée ces dernières semaines, avec le déclenchement, le 24 avril dernier, d’une guerre entre les gangs «400 Mawozo» et «Chen Mechan», pour le contrôle de plusieurs quartiers du nord de Port-au-Prince, dont le dernier bilan partiel s’élève à 148 morts, plusieurs dizaines de blessés, 80 maisons et une cinquantaine de véhicules incendiés… Au moins 9 000 personnes ont été forcées de quitter leur domicile pour se réfugier dans des écoles ou des places publiques dans des zones plus sûres de Port-au-Prince, ou dans d’autres villes de l’intérieur d’Haïti. Par ailleurs, de nouveaux conflits de territoires ont éclaté à Cité-Soleil.

Îles Turques et Caïques : la garde côtière américaine intercepte 207 migrants haïtiens

Le lundi 9 mai, un avion de la garde côtière a repéré un bateau excessivement surchargé de passagers, au Sud des îles Turques et Caïques. Le navire «Campbell» de la garde côtière américaine a intercepté une embarcation dangereuse, ayant à son bord 207 migrants haïtiens clandestins, à environ 20 miles au Sud des îles Turques et Caïques. L’équipage a déployé une petite embarcation avec des gilets de sauvetage pour remettre aux migrants avant leur transbordement en toute sécurité sur le «Campbell». «Nous exhortons les familles aux États-Unis de demander à leurs proches de ne pas risquer leur vie dans ces voyages dangereux», a déclaré le capitaine, Anne O’Connell, commandant du «Cutter Campbell», ajoutant: «Ces voyages sont extrêmement dangereux et impliquent souvent des embarcations rustiques qui sont surchargés qui manquent de nourriture, d’eau et d’équipements de sécurité de base.» Les 207 Haïtiens ont été rapatriés en Haïti, le mercredi 11 mai 2022.

Jacmel : une vingtaine de jeunes bandits, arrêtés

Le mercredi 11 mai, lors d’une opération menée à Jacmel par les forces policières de la ville, une vingtaine d’individus, dont plusieurs femmes, ont été arrêtés. Ils sont accusés, à titres divers : d’association de malfaiteurs, d’assassinat, de vol, de vol à main armée, de cambriolage de maison et d’implication dans l’incendie du 18 avril 2022, du marché Beaudoin, le plus grand marché public de Jacmel. Soulignons que les responsables de la Police Nationale d’Haïti (PNH) dans le département du Sud-Est, lancent régulièrement des opérations pour traquer des bandits et toute personne suspectée d’action criminelle.

Altidor Jean Hervé / Emmanuel Saintus

Articles Similaires

Back to top button