acceuilActualitésciences et santé

Facteurs qui augmentent vos risques de démence

Âge

La maladie d’Alzheimer est la forme la plus courante de démence. Environ un tiers des personnes de 85 ans et plus présentent des signes de la maladie. Les gènes que vous recevez de vos parents jouent un rôle à cet âge, mais il en va de même pour l’alimentation, l’exercice, votre vie sociale et d’autres maladies. La démence n’est pas une partie normale du vieillissement.

Cardiopathie

Cela pourrait entraîner une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral, ce qui rend la démence plus probable. Les maladies cardiaques sont généralement causées par l’accumulation de plaques dans les artères autour du cœur (athérosclérose). Cela peut ralentir le flux sanguin vers votre cerveau et vous exposer à un risque d’accident vasculaire cérébral, ce qui rend plus difficile de bien penser ou de se souvenir des choses. Et beaucoup de choses qui causent des maladies cardiaques – le tabagisme, le diabète, l’hypertension artérielle et l’hypercholestérolémie – peuvent également conduire à la démence.

Diabète

Les médecins ne savent pas exactement pourquoi les personnes atteintes de diabète souffrent plus souvent de démence. Mais ils savent que les personnes atteintes de diabète sont plus susceptibles d’avoir des vaisseaux sanguins endommagés. Cela peut ralentir ou bloquer le flux sanguin vers le cerveau et endommager des zones du cerveau, entraînant ce qu’on appelle la démence vasculaire. Certaines personnes peuvent ralentir le déclin cérébral si elles contrôlent le diabète avec des médicaments, de l’exercice et une alimentation saine.

Taux de cholestérol élevé

Des taux élevés, en particulier à l’âge mûr, sont liés à l’obésité, à l’hypertension artérielle et au diabète. Tous ces éléments augmentent votre risque de démence, mais il n’est pas encore clair si le cholestérol, en lui-même, aggrave le problème. Certaines recherches montrent qu’un taux de cholestérol élevé, à la quarantaine, pourrait être un risque de maladie d’Alzheimer plus tard dans la vie, mais le lien exact n’est pas clair.

Hypertension artérielle

Même si vous n’aviez pas d’autres problèmes de santé, l’hypertension artérielle vous rend plus susceptible de développer une démence vasculaire et la maladie d’Alzheimer. C’est probablement parce que l’hypertension artérielle endommage les vaisseaux sanguins de votre cerveau. Cela peut également conduire à d’autres conditions qui causent la démence, comme un accident vasculaire cérébral. La gestion de votre tension artérielle avec un régime alimentaire et de l’exercice – et des médicaments, si nécessaire – peut ralentir ou empêcher que cela se produise.

Dépression

Si vous avez déjà eu cette maladie courante, vous êtes plus susceptible de souffrir de démence. Les scientifiques ne sont pas encore sûrs que ce soit une cause. Il peut s’agir simplement d’un symptôme précoce ou d’un signe d’autres causes comme les maladies de Parkinson et d’Huntington. Parlez-en à votre médecin ou à un thérapeute si vous vous sentez déprimé pendant plus de 2 semaines, et, tout de suite, si vous pensez à vous faire du mal. La thérapie et les médicaments peuvent aider à traiter la dépression.

Blessure à la tête

Une lésion cérébrale traumatique légère peut ne pas vous rendre plus susceptible de développer une démence, plus tard dans la vie. Mais des coups ou des chutes plus graves ou répétés pourraient doubler ou quadrupler vos chances, même des années après la première fois. Rendez-vous à l’hôpital si vous vous êtes cogné la tête et que vous vous évanouissez ou si vous avez une vision floue, ou si vous vous sentez étourdi, confus, nauséeux ou si vous devenez hypersensible à la lumière.

Obésité

Avoir beaucoup de poids supplémentaire à l’âge moyen pourrait vous mettre en danger. Cela augmente également vos chances de contracter une maladie cardiaque et le diabète qui sont liés à la démence. Vous pouvez vérifier votre IMC (indice de masse corporelle) en ligne pour voir s’il se situe dans la plage « obésité ». Votre médecin peut vous aider à fixer un objectif de perte de poids qui vous convient. Une alimentation saine et une activité physique régulière pourraient vous aider à changer les choses.

Gènes

Ils semblent plus importants dans certains types de démence que dans d’autres. Mais la démence n’existe pas toujours dans les familles. Et, même les gènes à risque ne signifient pas que vous l’aurez. Si vous envisagez des tests génétiques pour la maladie d’Alzheimer, demandez à votre médecin quels sont les avantages et les inconvénients, ainsi que le conseil génétique. Les médecins ne recommandent pas systématiquement ces tests.

Accident vasculaire cérébral

Le type le plus courant bloque le flux sanguin vers les zones du cerveau. Par la suite, les vaisseaux sanguins endommagés peuvent rendre difficile la pensée, la parole, la mémoire ou l’attention (démence vasculaire). Les facteurs qui rendent un accident vasculaire cérébral plus probable, comme l’hypertension artérielle, les maladies cardiaques et le tabagisme, augmentent également le risque de ce type de démence. Pensez « FAST » au cas où vous soupçonnez les symptômes d’un AVC. FAST est l’acronyme anglais :

F : pour face, si vous pensez que votre visage a un aspect inhabituel;

A : pour arm, qui se réfère au bras en français, s’ils sont tombants ou faibles;

: pour speech, si vous détectez une difficulté de langage;

T ; pour Time, alors, il est temps d’appeler le 911.

Mauvais sommeil

Beaucoup de gens ont une mauvaise nuit de sommeil, de temps en temps. Mais si cela arrive souvent – vous vous réveillez beaucoup ou ne dormez pas assez – vous pourriez être plus susceptible de développer une démence, y compris la maladie d’Alzheimer. Établissez et respectez une routine de sommeil intelligente : évitez l’alcool, la caféine et les appareils électroniques le soir et mettez en place un rituel apaisant au coucher avec des heures de coucher régulières.

Fumeur

C’est mauvais pour vos vaisseaux sanguins, et cela vous rend plus susceptible d’avoir un accident vasculaire cérébral, ce qui peut provoquer une démence vasculaire. Cela pourrait entraîner des problèmes de réflexion ou de mémoire. Parlez à votre médecin ou à un professionnel de la santé mentale, si vous fumez et que vous souhaitez obtenir de l’aide pour arrêter de fumer.

Démence à corps de Lewy

Dans cette forme de démence et d’autres, des protéines appelées corps de Lewy s’accumulent et endommagent les cellules du cerveau. La démence à corps de Lewy peut entraîner des problèmes de mémoire et de mouvement. Une personne atteinte de cette maladie peut faire des rêves ou voir des choses qui n’existent pas (hallucinations). Bien qu’il n’y ait pas de remède, votre médecin peut vous aider à traiter les symptômes.

Qu’est-ce qui aide : régime

Parlez d’un gagnant-gagnant. Le régime traditionnel de style méditerranéen qui est si bon pour votre cœur est également bon pour votre cerveau. Il contient des grains entiers, des fruits, des légumes, du poisson, des noix, de l’huile d’olive et d’autres graisses saines comme l’avocat (avec modération) et réduit au minimum la viande rouge.

Qu’est-ce qui aide : faire de l’exercice

Les personnes qui sont physiquement actives sont plus susceptibles de rester éveillées mentalement et moins susceptibles de contracter la maladie d’Alzheimer et d’autres types de démence. Si vous avez déjà les premiers stades de ces conditions, être actif peut vous aider à penser plus clairement et à vous souvenir des choses. Vous n’êtes pas obligé d’aller aux extrêmes. Sortez pour marcher d’un bon pas, danser, jardiner ou quelque chose de similaire. Construisez-les jusqu’à 30 minutes ou plus, la plupart des jours de la semaine.

Dr. Isoux Jr. Jérôme, Psy. D

Articles Similaires

Back to top button