acceuilActualitéNewsreel

Grand Anse : la terre a tremblé

Grand Anse : la terre a tremblé

Le vendredi 12 novembre, un séisme de 5,0 a été enregistré dans le Sud de la Grand’Anse. L’épicentre était situé à 18,30 degrés Nord et 74,33 degrés Ouest a une profondeur de 9km. Aucun dommage ou victime n’ont été rapportés jusqu’à présent.

RD : Au moins 130 femmes enceintes expulsées

L’UNICEF a été informé qu’au moins 130 femmes enceintes et femmes avec des nouveau-nés, cherchant des soins en République dominicaine ont été détenues ou expulsées vers Haïti, cette semaine. Selon les chiffres officiels dominicains, le nombre de femmes haïtiennes en situation migratoire irrégulière ayant accouchées dans les hôpitaux dominicains est passé de 14 695 en 2018 à 24 374 femmes en 2021 contre 58 145 accouchements de femmes dominicaines cette année.

L’UDMO libèrent un otage

Enlevée le vendredi 12 novembre, par des gangs à Sinaï (commune des Coteaux), Marie Saint-Victor a été libérée le jour même, lors d’une opération musclée, menée par l’Unité Départementale de Maintien d’Ordre (UDMO). Au cours de cette opération, trois membres présumés du gang ont été tués dans des échanges de tirs et un autre a été blessé par la population.

Le professeur Moïse Edner Brutus, tué

Le professeur d’université, Moïse Edner Brutus, a été assassiné cette semaine par des individus non identifiés, parce qu’il aurait refusé de payer une forte somme à des racketteurs, selon des témoignages.

L’envoyé spécial d’Haïti est en RD

L’envoyé spécial d’Haïti, le sociologue Daniel Supplice, est en République Dominicaine depuis cinq jours et aurait officieusement déjà rencontré plusieurs hauts responsables de l’État dominicain.

72 000 femmes enceintes, affectées par le séisme

Le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) révèle que 72 000 femmes enceintes ont été affectées par le séisme du 14 août 2021 et 2 250 d’entre elles connaîtront des complications nécessitant des interventions lors de leurs accouchements.

Une toile du peintre Basquiat, vendue 42 millions

Une toile rare du peintre américano-haïtien, Jean-Michel Basquiat [1960-1988], a été achetée 42,7 millions de dollars, lors d’une vente aux enchères chez Christie’s, à New York City. «The guilt of gold teeth» représente «Bawon Samedi» accompagnant les âmes des morts. Selon Christie’s, Basquiat a peint le tableau lors d’un voyage en Italie, à Modène, en mars 1982.

David Nicolas est parti

Allo Agro/Promodev annonce avec infiniment de peine la triste nouvelle de la mort de l’Agronome David Nicolas (67 ans), ancien ministre de l’Agriculture [7 novembre 1995 – 6 mars 1996], survenu en sa résidence privée, des suites d’une longue période maladie courageusement supportée. «Allo Agro/Promodev présente ses sincères condoléances à son épouse, Marie-Yves Myrlande Jean-Charles Nicolas, à ses enfants : Vladimir, David Junior et Mélissa Myrda Nicolas ; à ses petits-enfants : Jordan et Makai, à ses frères et sœurs ; à ses camarades de promotion (1975-1979), à ses amis et proches affectés par ce triste départ. Que Dieu l’accueille avec joie !»

Les funérailles de David Nicolas seront chantées le dimanche 21 novembre 2021, à compter de 10h30 a. m. au Parc du Souvenir de Tabarre. L’inhumation se fera au cimetière du Parc du Souvenir.

Les blablablas de l’APB

L’Association Professionnelle des Banques (APB) informe le public en général et la clientèle des banques en particulier, que, dans la perspective du rétablissement d’un flux régulier de la distribution des produits pétroliers, ses membres ont décidé de rétablir les horaires habituels de leurs différents points de service [réduits depuis le 8 novembre 2021, à partir du lundi 15 novembre 2021. «Il demeure entendu que le maintien d’un service de base, sur la durée, au niveau des guichets des banques, est conditionné par l’approvisionnement régulier du marché en produits pétroliers. Les banques remercient leur clientèle de leur compréhension, dans cette conjoncture autant délicate que difficile.»

Mandats d’amener contre 10 policiers 

Le juge instructeur en charge de l’enquête sur l’assassinat de Jovenel Moïse, Garry Orélien, a émis des mandats d’amener contre une dizaine de policiers qui assuraient la garde au niveau de la résidence du Président. Les concernés sont des agents de l’Unité de sécurité générale du Palais National (USGPN) et de la CAT TEAM. Certains d’entre eux ont déjà été entendus par le magistrat.

Les Dominicains quittent Haïti

Les Dominicains résidant en Haïti commencent à quitter ce pays, en raison de l’insécurité croissante et de l’instabilité sociale, économique et politique, tandis que les Haïtiens qui vivent en République Dominicaine, de manière irrégulière, ne veulent pas retourner en Haïti. C’est la raison pour laquelle leur nombre est plus réduit dans les rues, pour éviter d’être arrêtés par les inspecteurs des migrations.

Radio Télé Métropole cesse d’émettre

«C’est une crise sans précédent», affirme le PDG de Radio Télé Métropole, Richard Widmaier. Après avoir réduit son temps de diffusion, faute de carburant, il se dit contraint d’annoncer l’interruption des émissions sur la bande FM. C’est la 3ème fois que l’interruption des émissions se produit au cours des 50 ans d’existence de la radio, la première fois après l’offensive de la dictature contre la Presse (novembre 1980) et la seconde fois après le séisme du 12 janvier 2010.

Justice : Joverlein Moïse, absent devant le Juge d’instruction

Le mercredi 10 novembre, Joverlein Moïse, le fils aîné du Président Jovenel Moïse assassiné le 7 août 2021, qui réside au Canada, ne s’est pas présenté au Cabinet d’Instruction du juge d’instruction Garry Orélien. Ses avocats ont évoqué la nécessité que des mesures soient mises en place pour garantir la sécurité de leur client.

Santé : Bilan du Centre Ambulancier National (octobre 2021)

Le Centre Ambulancier National (CAN) a communiqué son bilan statistique, relatif à la prise en charge préhospitalière des différents cas d’urgences effectués durant le mois d’octobre 2021.

Sur les 1 064 cas pris en charge par le CAN, en août 2021 (-18.65% par rapport au mois précédent), 32% étaient des urgences obstétricales, 28% des transferts et 13% des traumas crâniens. Ce bilan révèle que le CAN est intervenu dans : 22 cas de détresse respiratoire (non associés à la COVID-19) ; 29 cas de maladies chroniques (pathologies diverses) ; 337 urgences obstétricales ; 303 transferts (références et examens de laboratoire) ; 87 affections diverses (malaises, diarrhées, fièvre, anémie, douleurs abdominales etc…).

Par ailleurs, le CAN est intervenu dans 47 accidents de la voie publique, 8 plaies par balles, 12 par armes blanche, 139 traumas (blessures et fractures de degrés divers) et 6 cas de brûlure, ainsi que 58 cas de Covid-19 confirmés et 16 cas suspects.

680 interventions ont eu lieu dans l’Ouest, 148 dans l’Artibonite, 47 dans le Sud, 50 dans le Nord-Ouest, 58 dans le Sud-Est, 67 dans le Nord/Nord-Est, 10 dans la Grand’Anse, 4 dans les Nippes et 0 dans le Centre.

Perspectives sur la sécurité alimentaire

Dans son bulletin sur Haïti FEWS NET, (perspectives: octobre 2021 à mai 2022) le réseau international d’alerte précoce contre la famine rapporte que l’instabilité sociopolitique accentue les besoins d’aide alimentaire en Haïti, déjà élevés après le séisme du 14 août dernier.

– Le climat sécuritaire s’est détérioré depuis le début du mois de septembre. Les activités criminelles et les enlèvements contre rançons se sont intensifiés. Cela, ajouté à la rareté persistante du carburant, a poussé la population à adopter des journées de grève entraînant la paralysie des activités économiques, principalement dans les grandes villes, entraînant la perturbation du transport public, entrepôts, entreprises et écoles.

– L’irrégularité dans la distribution spatio-temporelle des pluies, les effets résiduels du séisme et de la dépression tropicale Grace sur la production agricole, respectivement dans le Sud, la Grand’Anse, les Nippes et le Sud-Est, se caractérisant par la perte de biens productifs, y compris des intrants, entre autres, limitent la performance de la campagne agricole d’automne.

– Le taux de change gourde/dollar [98.81 Gourdes pour 1 dollar] continue de se déprécier, amplifiant la volatilité du pouvoir d’achat des ménages. Les prix des produits alimentaires importés, fortement corrélés au taux de change du marché informel, restent significativement au-dessus de la moyenne.

– Les zones affectées par le séisme (Sud, Nippes, Grand‘Anse) et la dépression tropicale Grace (Sud-est), celles où les récoltes seront inférieures à la moyenne (Nord-Ouest, Nord-Est, Haut-Plateau, Haut-Artibonite, Ouest), et Port-au-Prince, sous l’emprise des gangs, seront en crise (IPC Phase 3), les ménages sont encore contraints d’adopter des stratégies de crise (consommation des récoltes précoces ou des semences, vente de bois, réduction de la qualité et/ou de la quantité des repas, etc…) pour maintenir leur consommation alimentaire. Dans certaines zones telles que Camp-Perrin, Maniche, et Pestel, l’assistance alimentaire permettra aux ménages pauvres de couvrir leurs besoins alimentaires ; ils seront alors en stress (Phase 2 de l’IPC).

Camions-citernes, bloqués à Varreux

Le jeudi 11 novembre, la Police Nationale d’Haïti a escorté des camions-citernes du Gouvernement jusqu’au terminal de Varreux. Toutefois, les chauffeurs, sur le site, ont attendu des heures sans pouvoir faire remplir leurs citernes, ni quitter la zone, en raison des tirs nourris des bandits qui contrôlent la zone. La veille, 2 camions-citernes du Gouvernement ont pu quitter le terminal de Varreux avec 8 000 gallons de carburant.

Autobus et otages libérés

Le jeudi 11 novembre, Changeux Méhu, le Président de l’Association des Propriétaires et Chauffeurs d’Haïti (APCH), a confirmé que l’autobus détourné et les passagers pris en otages mercredi après-midi ont été libérés, jeudi, par leurs ravisseurs, sans versement de rançon.

Arrestation d’un violeur d’une fillette de 10 ans

Jean Pierre Exantus (30 ans) a été arrêté et accusé du viol d’une fillette de 10 ans, dans les toilettes de l’École Gérard César, à Saint-Marc (Département de l’Artibonite). L’individu a reconnu les faits, soulignant qu’il avait agi sous l’emprise de l’alcool.

RD : 53 haïtiennes enceintes expulsées

Le mercredi 10 novembre, 83 migrants haïtiens (28 hommes et 55 femmes dont 25 enceintes) ont été rapatriés par les autorités dominicaines, au niveau de la frontière à Belladère (Centre). Jeudi 11 novembre, 45 femmes dont 28 sont enceintes de plusieurs mois ont été rapatriées à Belladère par les services de migration dominicaine.

3 femmes enlevées, brutalisées et violées

3 femmes enlevées, le samedi 6 novembre, dans le quartier de Guy Malary, à Hinche, ont été brutalisées et violées par leurs ravisseurs, selon les témoignages de l’une des victimes qui a été libérée le lendemain des faits. Les ravisseurs réclament 25 000 dollars pour relâcher les deux autres otages.

Décès de Jean Robert Bonhomme 

«Jean Robert Bonhomme, le directeur administratif du ministère de l’Environnement, est parti trop tôt et laisse un grand vide pour chacun d’entre nous. J’ai eu le privilège et l’honneur de travailler avec un grand homme, un collègue sérieux, responsable, dynamique, avec un grand sens de l’État et un sentiment d’appartenance au Ministère. Puissions-nous nous souvenir des moments forts et heureux, partagés avec notre ami Jean Robert Bonhomme. Repose en Paix !» James Cadet Ministre de l’Environnement

Haïti : American Airlines réduit son service

American Airlines va réduire son service vers Haïti, en raison de la montée de la violence qui provoque une baisse de la demande pour la destination. «En raison de la réduction de la demande des clients pour les voyages vers et en provenance d’Haïti, à partir du lundi 15 novembre, nous réduirons nos vols vers Haïti à un vol quotidien entre Port-au-Prince (PAP) et Miami (MIA)», a déclaré un porte-parole d’American Airlines. «Nous nous excusons auprès de nos clients concernés et nous nous efforçons de les réinstaller sur d’autres vols.» La compagnie exploitera trois vols quotidiens au cours de ce week-end vers Haïti, un depuis l’aéroport international de Fort Lauderdale-Hollywood et deux, depuis l’aéroport international de Miami.

Libération des 4 chauffeurs de camions-citernes

Le mercredi 10 novembre, les 4 chauffeurs de camions-citernes, enlevés le 1er novembre à Martissant, ont été libérés contre rançon, a fait savoir, jeudi, Marc André Dérisphonse, le président de l’Association Nationale des Propriétaires de Stations-Services (ANAPROSS). Les bandits refusent cependant de rendre les 10 camions-citernes détournés.

Détournement d’un autobus et de ses passagers

Méhu Changeux, le Président de l’Association des Propriétaires et Chauffeurs d’Haïti (APCH), confirme le détournement d’un autobus et de ses passagers, en provenance des Cayes, à destination de Port-au-Prince. L’incident s’est produit mercredi, à la mi-journée, au niveau de Martissant 7. Une cinquantaine de passagers se trouvaient à bord du véhicule. Certains ont été dépouillés de leurs effets puis relâchés, les autres sont retenus en otage. Les ravisseurs réclament 500 000 dollars pour la libération des otages…

Altidor Jean Hervé / Destra Cleenton

Articles Similaires

Lisez aussi
Close
Back to top button