Site icon Journal Haïti Progrès – Haitian #1 Newspaper – Jounal Ayiti

Les grands événements culturels dans leurs caractéristiques

L’événementiel, comme nouvelle catégorie dans le paysage culturel, s’impose, grâce à la montée en puissance de certaines activités telles que: les festivals et les arts de la rue. Ainsi, l’événementiel trouve toute son importance dans la vie culturelle, et constitue une catégorie autonome, dénommée : événementiel culturel, pour se démarquer d’autres types événementiels. En cela, il se dégage ses propres caractéristiques qui méritent d’être étudiées.

En effet, d’emblée, nous admettons que tous les événements culturels ne présentent pas les mêmes caractéristiques, de même que ces événements prennent de diverses formes et des modalités différentes. De fait, chaque événement culturel dégage ses propres critères, mais cela n’empêche pas l’analyse des caractéristiques de ceux qui répondent à tous les critères, et qui sont donc considérés comme de grands événements culturels. Ainsi, ces critères sont les suivants.

  1. Un critère artistique

Par ce critère, il convient de voir la création comme condition essentielle du champ de l’événementiel culturel. En conséquence, s’il n’y a pas création, il n’y a pas non plus d’événement culturel. En effet, la création, bien qu’elle puisse prendre des formes diverses, selon les manifestations culturelles ou les projets culturels, doit y être présente.

Tout événement culturel est destiné à satisfaire un public. De ce fait, dans sa conception même, il faut rechercher un public. Le public visé peut être varié, selon les événements. Ainsi, il y a le grand public et celui visé directement. De cette dernière catégorie de public, on trouve les publics amateur, averti et professionnel. Aussi, il y a un public qui est touché par l’événement, par l’effet de médiatisation. Donc, c’est un public qui n’est pas présent physiquement mais qui est informé de l’événement. C’est ce qu’on appelle le public élargi.

Pour qu’un événement soit culturel, il faut qu’il investisse un ou des espaces qui ne sont pas voués à la culture : la rue, les maisons inhabitées, la ville, etc. Si l’espace est dédié à la culture, l’événementiel culturel part des heures inhabituelles ou décalées. Retenons, en effet, que l’événementiel est une combinaison d’une unité de lieu et une concentration de l’espace. En somme, le territoire est l’élément essentiel de l’événementiel culturel.

Il se réalise dans un temps plus ou moins court. Et, en toute logique, il faut une unité de temps pour la réalisation de tout événementiel. En effet, l’événementiel s’inscrit toujours dans le temps.

Un événement culturel est fait en une fois. Ceci s’explique son caractère exceptionnel, unique et non renouvelable. Toutefois, et paradoxalement, on tente parfois de substituer ce caractère éphémère. Ainsi, on opte à la reproduction de l’événement créé.

En somme, dans l’ensemble, ces caractéristiques ne sont pas figées. Cependant, tous les grands événements culturels obéissent à ces 5 critères cités plus haut. Mais les critères incontournables sont: le temps et le lieu. De fait, ce sont les critères premiers et ceux dont on ne peut se passer. Aussi, l’événement culturel diffère de l’événementiel d’entreprise et celui intégré dans une programmation de saison, que nous n’allons pas traiter dans cet article.

Connaissez-vous d’autres caractéristiques culturelles de l’événementiel?

Job Pierre Louis

jobpierrelouis.kas@gmail.com

La photo a été tirée de la page Facebook du «Festival International de Jazz de Port-au-Prince».

Exit mobile version