acceuilActualitéEn bref

Nouvelles en bref

Un don de cinq ambulances équipées à Haïti, de la part de la Croix-Rouge chinoise

Cinq ambulances équipées et sophistiquées ont été remises aux autorités de la Croix-Rouge haïtienne par la Croix-Rouge chinoise. Ce don vise à appuyer la CRH, dans sa politique de réponse à la pandémie de COVID-19 qui a déjà touché près de 10 000 personnes en Haïti. Selon le Dr Guiteau Jean-Pierre, ces cinq nouvelles ambulances, de marque Toyota Land Cruiser Hardtop, sont équipées d’un système GPS et possèdent un super niveau pour les évacuations médicales, avec des «caméras embarquées» qui facilitent les contacts visuels. Le numéro un de la CRH a remercié son homologue chinois, le Dr Zhu Chen, pour cette assistance, ô combien importante, en équipements médicaux.

Personnalités agricoles de l’année 2020

Depuis 2014, la PromoDev a pris l’initiative de choisir des femmes et des hommes surprenants, inspirants, et qui se sont démarqués par leurs initiatives, afin d’entreprendre des actions durables pour faire avancer le secteur agricole haïtien. La liste des 12 personnalités agricoles de l’année sera publiée le 3 janvier 2021 sur le site web de la PromoDev: www.promodev.ht/, et sur la page Facebook de l’Organisation : https://web.facebook.com/promodev

Les critères de sélection sont les suivants:

1) Avoir de l’affinité pour la paysannerie haïtienne;

2) Avoir une présence sur le terrain, soit individuellement, soit à travers une institution, afin d’appuyer les agriculteurs haïtiens dans une zone de production;

3) Être un acteur ayant contribué à la réalisation d’un projet concret et durable dans le secteur agricole;

4) N’avoir pas été l’une des personnalités au cours des années antérieures.

Pour toute proposition de candidature, prière de contacter la PromoDev:

par e-mail : promodevhaiti@gmail.com

WhatsApp à : 37 33 59 53

Date limite de candidature : 30 décembre 2020 à 11:59 p.m.

L’Ambassadeur d’Haïti en terre voisine plaide pour l’inscription en ligne des étudiants haïtiens

L’ambassadeur d’Haïti en République Dominicaine, Smith Augustín, accompagné de Jephte Lamy, conseiller en éducation de l’ambassade d’Haïti, s’est entretenu avec le Dr Franklin García Fermín, Ministre de l’Enseignement supérieur, des Sciences et de la Technologie (MESCYT) qui était accompagné de Carlos Mendieta, Vice-ministre du MESCYT et du conseiller spécial, Julio Altagracia. L’objet de cette réunion de travail, à l’initiative de l’Ambassadeur d’Haïti, était de plaider auprès du ministre dominicain pour que quelque 2 526 étudiants universitaires haïtiens puissent s’inscrire en ligne, en raison de la COVID-19, et poursuivre leurs programmes d’études dans des académies dominicaines. Les deux hommes ont analysé le système d’enseignement supérieur et les programmes de collaboration bilatérale, et ont été unanimes à reconnaître l’importance de l’enseignement supérieur, comme outil de développement.

110 boat-people haïtiens, interceptés par la Garde côtière américaine

Le mardi 22 décembre, l’équipage d’un hélicoptère de la station aérienne de la Garde côtière américaine, a repéré un bateau surchargé à environ 50 milles, au nord de Cap-Haïtien. Suite au signalement, l’équipage du navire des garde-côtes américains, «Resolute», a intercepté une embarcation de couleur bleue, de 40 pieds, qui transportait, entassés, 110 boat-people haïtiens qui fuyaient la misère et la violence d’Haïti, vers une vie meilleure. Les migrants, qui portaient des gilets de sauvetage, ont été transférés à bord du «Resolute», pour des raisons de sécurité. «L’équipage du Resolute a été exceptionnel, en assurant la sécurité et en prodiguant des soins à ces 110 Haïtiens, dans une atmosphère de compassion et de dignité, avant leur rapatriement», a déclaré Justin Vanden Heuvel, Commandant du «Resolute».

Environ 1 200 kidnapping en 2020

Selon le rapport de l’Organisation «Collectif défenseur Plus», en Haïti, durant l’année 2020, 1 270 personnes ont été victimes d’un enlèvement contre rançon, soit plus de 3 personnes kidnappées, chaque jour.

Prolongation de la suspension d’adoption d’enfants haïtiens

En France, la suspension d’adoption d’enfants haïtiens est prolongée jusqu’au 30 juin 2021, via l’Arrêté du 18 décembre 2020, prorogeant l’arrêté du 11 mars 2020, portant sur la suspension temporaire des procédures d’adoption internationale, concernant les enfants de nationalité haïtienne résidant en Haïti. À l’article 1er de l’arrêté du 11 mars 2020 modifié, les mots : «31 août 2020» sont remplacés par les mots : «30 juin 2021».

Avis des Ambassades d’Haïti à cuba et en France

«L’Ambassade d’Haïti à Cuba informe, qu’à compter du 4 janvier 2021, tous les services consulaires de notre siège diplomatique devront être payés en dollars américains». Par ailleurs, le Consulat Général de la République d’Haïti à Paris informe le public, en général, et la communauté haïtienne, en particulier, que ses bureaux seront fermés du 24 décembre 2020 au 3 janvier 2021, à l’occasion des fêtes de fin d’année. Les services consulaires reprendront dès le 4 janvier 2021, à 9h30 a. m. En cas d’urgence, vous pouvez contacter le Consulat au: 06 14 07 61 99

Distribution de jouets du MHAVE

Le jeudi 24 décembre, pour célébrer la Noël, Louis Gonzague E. Day, Ministre des Haïtiens Vivant à l’Étranger (MHAVE), a distribué des jouets aux employés du Ministère, une courtoisie de la Première Dame, Martine Moïse. Ce fut l’occasion pour le ministre, Louis Gonzague E. Day, de souhaiter aux employés du Ministère et à la Diaspora, un joyeux Noël, au nom du couple présidentiel, du Premier Ministre et de son Gouvernement.

Entretien entre Fritz Dorvilier avec la Sénatrice Mégie

Fritz Dorvilier, Consul Général d’Haïti à Montréal, a eu un entretien téléphonique avec la Sénatrice de Rougemont, Marie-Françoise Mégie (née en Haïti et arrivée au Canada en 1976), un symbole de professionnalisme, d’humanisme et de réussite pour la communauté haïtienne du Québec. Il a été question, notamment, de la vie de la communauté haïtienne du Québec et du travail du Consulat Général d’Haïti à Montréal.

L’agrandissement de l’École Technique Agricole de Limonade, financé par Taïwan

L’ambassadeur de Taïwan, Wen-Jiann Ku, a inauguré, au début du mois de décembre, de nouveaux bâtiments à l’École Technique Agricole et Professionnelle, Suzanne Simone Baptiste Louverture, de Limonade. Il s’agit d’un auditorium de plus de 800 places assises, d’un cafétéria et d’un dépôt. La clôture de l’école a aussi été construite. Petit-à-petit, le campus de 30 hectares de l’École Technique Agricole et Professionnelle, Suzanne Simone Baptiste Louverture, de Limonade, fondée en 2013 par le Mouvement des paysans du Nord (MOPENO) mais qui a ouvert ses portes en janvier 2015, se dessine. Après les quatre salles de classe, le bloc administratif et sanitaire, l’ambassade de Taïwan vient de financer encore ces nouveaux bâtiments. En 2014, elle s’était associée à l’État haïtien pour lancer la construction de l’école. Le fonctionnement régulier de cette école, qui offre cette formation aux jeunes du département du nord, est assuré par l’entremise d’un accord de partenariat passé avec le Ministère de l’Agriculture, des Ressources naturelles et du Développement rural (MARNDR). Une première promotion de 30 étudiants est déjà sortie de l’école. Une autre cohorte d’étudiants est en première année, et les inscriptions seront lancées pour la troisième promotion bientôt.

Les tests PCR sont toujours gratuits

Haïti connaît, en cette fin d’année, une augmentation assez significative des cas de COVID-19. La pression sur les laboratoires, pour le test de COVID-19, a augmenté considérablement au cours de ces 15 derniers jours. À cet effet, le directeur du Laboratoire national de santé publique, le Dr Jacques Boncy, rappelle que «les tests PCR sont les seuls autorisés dans la surveillance de la maladie, et ils sont gratuits.»L’augmentation des cas de COVID-19 en Haïti n’est pas qu’un pressentiment. Au-delà d’une personne qui connaît une autre ayant manifestement des symptômes qui s’apparentent à la COVID-19, il y a les demandes sur les sites de «testing» du ministère de la Santé publique et de la Population, qui deviennent de plus en plus inquiétantes.«On ne se base pas uniquement sur ce que racontent les gens. Beaucoup de personnes rapportent effectivement avoir constaté une augmentation des cas suspects dans leur entourage. Mais on s’appuie sur l’augmentation des demandes pour le test, dans nos différents sites. L’autre aspect de cette demande qui inquiète, c’est que, pour l’ensemble des personnes testées, le taux de positivité est assez élevé ; il avoisine par moments les 12%», affirme le Dr Jacques Boncy, directeur du Laboratoire national de santé publique. De ce fait, le Laboratoire national de santé publique annonce avoir augmenté à la fois ces sites de prélèvement et de «testing». «Pas moins de 8 sites capables de réaliser le test sont fonctionnels à travers le pays, notamment dans le Nord, l’Artibonite, le Centre et le Sud, précise le Dr Boncy. Parallèlement, les sites de prélèvement qui doivent acheminer les spécimens prélevés au MSPP sont augmentés considérablement.»

Jean Hervé Altidor

Articles Similaires

Back to top button