acceuilActualitéCulture & Société

La mémoire du roi Christophe, honorée

Le bureau de la Première dame, Martine Moïse, a tenu à organiser une cérémonie à l’occasion du 253ème anniversaire de naissance du roi du nord, afin de dévoiler un tableau présentant les trois enfants d’Henri Christophe, le mardi 6 octobre 2020, au MUPANAH, en présence, entre autres, du ministre de la Culture et de la Communication, Pradel Henriquez, du directeur du MUPANAH et de plusieurs autres personnalités du gouvernement.

Selon le bureau de la Première dame, cette toile qui présente trois enfants d’Henri 1er, a été achetée en 2018, par l’État haïtien, lors du salon d’art de New-York, en prévision de la commémoration du bicentenaire de la mort du Roi Henri 1er, né le 6 Octobre 1767, par l’ambassade d’Haïti aux États-Unis. «Cette acquisition s’inscrit dans le cadre du devoir de mémoire consistant à revaloriser et à garder vivant, la riche et palpitante histoire de notre pays».

Se présentant comme étant une défenseure de notre patrimoine, Martine Moïse, qui est aussi la présidente d’honneur du MUPANAH, a, pour l’occasion, rendu un hommage au monarque du Nord, grand roi bâtisseur, qui a laissé ses empreintes indélébile dans le pays, notamment dans le nord qu’il a dirigé pendant environ d’une décennie. «Un homme connu et respecté à travers l’univers historique. Cette marque de reconnaissance est une preuve de respect, doublée d’une recherche d’identification et de sauvegarde de notre patrimoine, en vue de renforcer les racines profondes de notre histoire», a indiqué la Première dame, dans une note de circonstance…

Henri Christophe fut le premier roi de l’histoire haïtienne, sous le nom du roi Henri 1er. Il s’est donné la mort le 8 octobre 1820, après être tombé malade, au début de la Révolution nordiste. Il est enterré près de son palais à Sans-Souci. Ainsi, le 8 octobre 2020 a donc ramené les 200 ans du suicide ou de la mort du grand monarque du Nord.

Altidor Jean Hervé

Articles Similaires

Back to top button