Education & DéveloppementEn brefInsécurité & Banditisme

Nouvelles en bref – 7-octobre-2020

Le Collège Canado-Haïtien aide 658 lycéens

658 lycéens qui auront à participer aux examens officiels, prévus du 12 au 22 octobre 2020, ont été accueillis, le lundi 28 septembre, au Collège Canado-Haïtien (CCH), dans le cadre de la semaine de cours de rattrapage, organisée à leur intention. Par cette initiative, le Collège Canado-Haïtien veut aider les élèves des écoles publiques à compenser les mois de cours perdus et à mieux se préparer pour les examens officiels. «Les élèves des écoles publiques, comme tous les autres, ont droit à des professeurs en salle de classe. C’est dans ce sens que nous autres avons cherché à manifester notre solidarité, en mettant à leur disposition les infrastructures du Canado, avec tout son personnel», a fait savoir le directeur du CCH, le frère Augustin Nelson, dans une interview accordée au Nouvelliste. Le frère Augustin Nelson en a profité pour remercier les enseignants qui ont répondu positivement à l’appel lancé par la direction du CCH. Grâce au Rotary Club Sud de Pétion-Ville, les participants de cette semaine de révision ont bénéficié des cours qui ont été offerts à des lycéens des classes de 9e année fondamentale et du secondaire 4.

L’opposition dans les rues aux Cayes

Plusieurs dizaines de militants politiques de l’opposition ont manifesté, le mercredi 30 septembre, dans les rues de la ville des Cayes, dans le département du Sud, pour continuer à exiger la démission du président Jovenel Moïse. Les manifestants ont dénoncé le chef de l’État qui, selon eux, veut restaurer la dictature dans le pays. Les protestataires, qui ont été sécurisés par les agents de la Police nationale d’Haïti, en ont profité pour demander aux juges de la Cour de Cassation de rester vigilants et conséquents, et de ne pas céder aux menaces en procédant à la prestation de serment des membres du nouveau CEP.

Le Collectif des anciens députés de l’opposition et alliés appelle à l’unité

Suite aux récentes mésententes entre l’ex-sénateur Kely C. Bastien et le directoire du Secteur Démocratique et Populaire, le Collectif des anciens députés de l’opposition et alliés a lancé un appel à l’unité au sein de l’opposition. Selon Le Collectif, cela a toujours existé, les désaccords au sein d’un même groupe, invitant tout un chacun à mettre de côté son ego pour plutôt donner la priorité aux intérêts de la population.

94 migrants haïtiens secourus en Colombie

94 clandestins haïtiens qui essayaient de rejoindre le Panama à bord d’un petit bateau qui était à la dérive au large de la côte caribéenne de la Colombie, ont été secourus le mardi 29 septembre par la marine colombienne. Les migrants ont raconté avoir été à la dérive, après une panne de moteur de leur embarcation qui transportait 61 adultes et 33 enfants, a déclaré le capitaine Octavio Gutierrez, commandant des garde-côtes. Ces migrants ont expliqué qu’ils fuyaient la crise économique en Haïti.

Des nouveaux cas de COVID-19 en Haïti

À un moment où plus d’un croyaient que la pandémie était de l’histoire ancienne, le dernier bulletin du ministère de la Santé publique et de la Population (MSPP), sur l’évolution de la COVID-19, a fait état de 19 nouvelles infections au coronavirus dans le pays. Le nombre de cas de contamination s’élève désormais à 8 766 cas. Les nouveaux cas ont été enregistrés dans les départements de l’Ouest, du Nord et du Centre qui ont recensé, chacun, cinq cas. Le MSPP a dénombré 3 cas dans l’Artibonite et un cas dans le Nord-Est.

Audition collectif de Réginald Boulos, Youri Latortue et Jean-Henri Céant à l’ULCC

L’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC) a une nouvelle fois entendu, le mardi 29 septembre, l’homme d’affaires Réginald Boulos, le sénateur Youri Latortue et l’ancien Premier ministre, Jean-Henri Céant, dans le cadre de l’enquête relative au dossier de l’ONAMart / ONAPharma. Aux termes de l’audition qui a duré plus de 6 heures, Réginald Boulos a assimilé cette investigation à une persécution politique. Me Céant, quant à lui, a été invité en tant que notaire qui a travaillé avec Réginald Boulos et Youri Latortue.

Clinique mobile de la DSGA et Entr’Elles

À l’occasion de la Journée mondiale de la contraception, sous les auspices de la direction sanitaire de la Grand’Anse et Entr’Elles, une organisation féministe, basée à Jérémie, environ une centaine de patients, venus de plusieurs quartiers défavorisés de la ville, ont reçu des soins médicaux quasiment gratuits. Cette activité a reçu l’appui de plusieurs institutions telles que HHF, Profamil et CARE. Ainsi, plusieurs prestataires de santé dans les domaines d’odontologie, gynécologie, de la médecine familiale ont été à la disposition des patients. En plus de l’aspect clinique, des kits d’hygiène ont été distribués. Aussi, les patients avaient-ils reçu des médicaments gratuitement.

Reprise des travaux de la paroisse Sainte-Rose de Lima à Léogâne

Les travaux de reconstruction de la paroisse Sainte-Rose de Lima, à Léogâne, qui ont été interrompus à la suite de l’introduction du coronavirus dans le pays, le 19 mars 2020, ont été relancés. Cette phase des travaux concerne le plafond, les portes et les fenêtres, a expliqué le révérend père Yves Anis, responsable de la paroisse. L’édifice a été détruit lors du tremblement de terre de 2010.

Aucun changement de prix dans les produits

Depuis quelques jours, une baisse considérable des prix des produits alimentaires est remarquée sur le marché local dans plusieurs villes du pays, notamment les Cayes. Il s’agit d’une situation due à la valorisation d’environ 40 % de la monnaie nationale, par rapport au dollar américain. Cette baisse du prix des produits de première nécessité touche particulièrement les produits importés. Le riz, le sorgho, le haricot ainsi que le maïs moulu qui proviennent du terroir gardent leurs mêmes prix.

La Cour des comptes appuyée par l’Union européenne

«L’ambassadeur Sylvie Tabesse et les ambassadeurs des États membres ont eu une rencontre avec le président de la CSC/CA, Me Rogavil Boisguéné, accompagné d’autres membres de la Cour», a informé la délégation de l’Union Européenne, dans un tweet publié le 29 septembre 2020. L’UE a indiqué avoir eu des «échanges fructueux qui ont permis de discuter des priorités de la Cour et des thématiques de la bonne gouvernance financière et institutionnelle, éléments clés du partenariat avec Haïti». Avant cette rencontre, le 22 septembre, le président de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSC/CA), Me Rogavil Boisguéné, avait été reçu par l’ambassadeur de France, José Gomez. Avec l’UE, nous n’avons pas cette habitude. Mais nous avons échangé sur les activités, le travail, la mission de la Cour et les difficultés de toutes sortes auxquelles elle est confrontée, a indiqué Me Rogavil Boisguéné. «Ils ont promis de soutenir, d’appuyer la Cour. La structure État de droit de l’UE va travailler avec notre équipe à la Cour, pour voir comment nous accompagner, en fonction de nos besoins», a poursuivi le président de la CSC/CA.

Une journée scientifique à la Faculté des Sciences, autour des risques sismiques

À l’invitation de l’Unité de recherche en géosciences de la Faculté des Sciences de l’Université d’État d’Haïti, plusieurs chercheurs nationaux et internationaux en géosciences, en sciences humaines et sociales, d’autres acteurs du milieu académique, entre autres… ont participé, le jeudi 1er octobre, à l’hôtel Marriott, à une enrichissante journée de discussions autour du «risque sismique et appropriation» en Haïti. Cette journée scientifique a non seulement permis, entre autres, aux acteurs de comprendre la perception du risque, dégagée dans le pays, mais aussi de comprendre la nécessité d’impliquer et d’engager davantage les citoyens haïtiens, dans leur propre prise en charge par rapport aux éventuels dangers.

Une conférence-débat autour des métiers de l’artisanat

Le vendredi 25 septembre 2020, les métiers de l’artisanat ont été au cœur d’une conférence-débat, au Decorama Center, à Bizoton 53, dans la commune de Carrefour. À l’initiative de l’artisan, Hérold Bonté, en collaboration avec d’autres professionnels, dont Pierre Milot Accime, lauréat du concours Otis Library 2020 Bookmark Design (USA), cette conférence s’inscrit dans le cadre des activités de Decorama Center, pour inciter les jeunes à embrasser un métier manuel. Cette conférence-débat a regroupé une cinquantaine de participants dont des artisans, écoliers et invités. Elle avait pour objectif de sensibiliser les jeunes aux métiers de l’artisanat. Elle a été également l’occasion pour certains artisans de partager leurs expériences, d’explorer des opportunités et, surtout, d’inviter les jeunes à embrasser un métier manuel. À tour de rôle, les artisans présents à cette cérémonie ont donné leur point de vue. Cette conférence portant sur les métiers de l’artisanat a été très inspirante. D’autres artisans et responsables d’ateliers ont salué l’initiative et partagé leurs expériences avec les participants.

Altidor Jean Hervé

Articles Similaires

Back to top button