acceuilActualitéEn bref

Nouvelles en bref – 16 Septembre 2020

Nouvelle journée de tension dans la capitale

Plusieurs véhicules immatriculés «Service de l’État» ont été incendiés, le samedi 12 septembre, dans plusieurs rues de la zone métropolitaine, à Pétion-Ville, à Lalue, au Bois-Verna, au Champ- de-Mars et ailleurs. La capitale, Port-au-Prince, a connu une nouvelle journée de tension. À la base de cette nouvelle journée de tension, des policiers appartenant au SPNH-17 qui réclamaient la libération des cinq agents de l’Unité Départementale et de Maintien d’Ordre (UDMO) arrêtés dans le cadre du dossier de l’assassinat du bâtonnier de Port-au-Prince, ainsi que la libération du policier Pascal, incarcéré illégalement, selon eux. Notons que les agents de l’UDMO allaient être relâchés au cours de la journée.

Lancement du projet de construction de 600 logements au profit des policiers

Le mercredi 9 septembre, le Premier ministre Joseph Jouthe a lancé officiellement à la Primature, le projet de construction de 600 logements modernes, au profit des agents de la Police Nationale d’Haïti. Ces logements seront construits en béton armé, comporteront 2 chambres à coucher, 1 salon, 1salle à manger, 1 cuisine, 1 petit dépôt, 1 toilette hygiénique, y compris des espaces de loisirs, de jeux et commercial. Le Premier ministre Joseph Jouthe, lors de ce lancement, a aussi annoncé un ensemble de mesures de nature à satisfaire à long terme les revendications des policiers.

Une opération policière au Bel-Air

Le mercredi 9 septembre 2020, des unités spécialisées de la Police Nationale d’Haïti, dont le SWAT, le BLTS et la BRI, ont été déployées au Bel-Air, où avaient lieu des attaques meurtrières et de tirs sporadiques d’armes automatiques, ces derniers jours. L’objectif de cette intervention, découlant de l’opération Terminator 1, était de permettre aux riverains, partis précipitamment en raison des violences qui sévissent depuis tantôt 3 semaines dans ce quartier populaire de la région métropolitaine de Port-au-Prince, de regagner leur domicile après avoir trouvé refuge au Champ-de-Mars, à Fort-National et à Solino.

L’insécurité alimentaire aiguë en hausse, selon la CNSA

La Coordination Nationale de la Sécurité Alimentaire (CNSA), dans son dernier bulletin englobant la période du mois d’août 2020 avec une projection sur février 2021, fait état d’une hausse significative du nombre de personnes en situation d’insécurité alimentaire. Tenant compte de la classification IPC relative à l’insécurité alimentaire (Integrated Phase Classification, en français Cadre Intégré de Classification de la Sécurité Alimentaire), 905 471 personnes, soit 9% de la population analysée, sont en situation d’insécurité alimentaire de phase 4. Ce nombre est venu s’ajouter aux 3 083 497 personnes en phase 3 d’insécurité alimentaire et nécessitant, du coup, une action urgente, selon l’institution spécialisée.

Le MENFP lance un cri d’alarme contre des attaques sur les écoles

Certains établissements scolaires ont été à nouveau victimes d’attaques violentes, le mardi 8 septembre 2020, lors d’une manifestation des élèves de certains lycées de la zone métropolitaine et des étudiants de l’UEH. Le lycée Fritz Pierre-Louis, le collège Le Normalien et le collège Roger Anglade ont été notamment la cible de ces attaques des élèves des lycées Toussaint, Pétion et Firmin, au cœur de la capitale, qui ont gagné les rues pour exiger le retour des enseignants dans les salles de classe. Ils étaient plusieurs centaines de lycéens, accompagnés de dizaines de militants dans les rues de la capitale. Dans un communiqué, le Ministère de l’Éducation et de la Formation professionnelle (MENFP) a lancé un cri d’alarme et interpelle la collectivité. Depuis la reprise des activités scolaires, le 3 août dernier, les écoles publiques sont confrontées à une grave crise: des enseignants grévistes refusent de travailler.

Un «sit-in» devant la Cour des Comptes, en signe de solidarité

Les propos menaçants, insultants et mensongers, tenus par le président Jovenel Moïse et le ministre des TPTC, Joacéus Nader, lors du soi-disant dialogue communautaire au Palais National, n’arrivent pas à passer dans l’opinion publique. Après la volonté exprimée par l’exécutif de modifier le décret organique de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSC/CA) que les organisations de droits humains et le président du conseil de la Cour lui-même assimilent à des attaques du Président de la République, du Premier Ministre, du Ministre des TPTC et du Directeur Général de l’Électricité D’Haïti (EDH) contre l’institution, un «sit-in» de plusieurs organisations de base a été réalisé devant la Cour, pour apporter leur solidarité aux conseillers de cette institution.

BélO, champion aux États-Unis

La voix de «lakou trankil», BélO, a remporté le Grand Prix 2020 du Concours de musique organisé par Unsigned Only, à l’intention des artistes émergents. Aussi a-t-il reçu le Fandemonium avec sa chanson «EDA», qui figure sur son album «Motivasyon», sorti le 10 juillet 2019. L’interprète de Jasmine continue de garnir son armoire à trophées.

Confusion: la FJKL rectifie

La Fondasyon Je Klere (FJKL) dit prendre acte des déclarations faites à la presse par le policier Ezéchiel Alexandre, dont le nom est mentionné dans son rapport du 22 juin 2020 sur la situation de terreur qui sévit dans les quartiers populaires, comme chef de Base Pilate. Dans cette déclaration, le policier précise être l’homonyme du chef de gang de Base Pilate et qu’il ne fait pas partie lui-même de gangs. La FJKL déclare regretter qu’une confusion ait été relevée dans son rapport relatif au matricule de ce policier. Ainsi, la FJKL qui rectifie cette confusion, dit réitérer sa détermination ferme et inébranlable à œuvrer pour une société de justice où les droits de tous et de chacun sont garantis et respectés.

De plus, dans un communiqué, La Fondasyon Je Klere, dit exiger que plus d’informations soient communiquées au public, tout en saluant les avancées de l’enquête policière autour de l’assassinat du bâtonnier Monferrier Dorval. Pour l’organisation de droits humains, à cette phase de l’enquête, le droit à l’information du public sur les trois individus déjà interpellés dont l’un était en possession du téléphone de Me Dorval, est aussi important que la présomption d’innocence.

Trois nouveaux consuls de la République dominicaine, nommés en Haïti

Le président dominicain, Luis Abinader, vient de nommer, le mercredi 9 septembre, trois nouveaux consuls en Haïti. Il s’agit de José Alberto Valenzuela Valenzuela, nommé à Belladère (département du Centre) et limitrophe avec Élias Pina, José Altagracia Valenzuela Arias à Ouanaminthe (département du Nord-Est), limitrophe de Dajabon, et Cecilia Vidalia Rollins Tolentino à Anse-à-Pitres (département du Sud-Est), limitrophe de Pédernales.

L’hôtel Oloffson, fermé

«L’Hôtel Oloffson est officiellement fermé, mais nous avons toujours un petit personnel à portée de main. Donc, si vous avez faim, soif ou avez besoin d’une maison loin de chez vous, appelez-nous et nous vous ouvrirons la porte +509-3810-4000». Cette déclaration pour le moins ambiguë a été partagée sur le compte Twitter de l’Hôtel Oloffson. Richard Morse s’est dit touché par l’émoi que la publication a provoqué. Il a, par ailleurs, confirmé la fermeture officielle de l’établissement depuis l’annonce du confinement en Haïti et promet une ouverture tout aussi «officielle». En attendant, la résidence n’a rien perdu de son hospitalité. Appelez, passez votre commande ou faites votre réservation et vous serez bien reçus sur place!

Altidor Jean Hervé

Articles Similaires

Back to top button