acceuilActualité

Le sénateur Kedlaire Augustin, arrêté pour kidnapping

Le jeudi 12 mars 2020, le sénateur du Nord-Ouest, Kedlaire Augustin, l’un des dix sénateurs toujours en fonction, un supporteur indéfectible du régime PHTK, a été arrêté par la police nationale, à Fragneau-Ville, à la suite d’une alerte sur le véhicule à bord duquel il se trouvait et qui était suspecté d’avoir participé dans plusieurs cas de kidnapping. Selon un entretien avec Le Nouvelliste, le parlementaire a fait savoir qu’il a été brutalisé par les agents de police, au moment de son arrestation, qualifiant cet acte, de tentative d’assassinat. «C’est une tentative d’assassinat. Malgré le fait que je me suis identifié comme étant un sénateur en fonction, malgré le fait que j’avais dit aux policiers que je suis le sénateur Kedlaire Augustin, ils m’ont frappé. Actuellement, j’ai du mal à respirer. Ils m’ont frappé au torse, jeté par terre, ligoté et ont mis leurs bottes sur ma tête…», a expliqué le sénateur Kedlaire Augustin, au journal. En plus de la tentative d’assassinat, le sénateur estime aussi qu’il s’agit d’un acte politique, sans donner plus de précisions. Il cherche à comprendre ce qui s’est passé.

D’autre part, l’élu du PHTK dans le Nord-Ouest a fait savoir que c’est lui qui conduisait le véhicule en question, qui est de marque Prado, ayant une plaque officielle, avec gyrophare, dans la zone de Fragneau-Ville, aux environs de 2 heures de l’après-midi, ce jeudi 12 mars. Néanmoins, il confirme qu’il n’a pas été tout seul, qu’il y avait avec lui, dans le véhicule, une autre personne, un homme, dont le nom n’a pas été mentionné. Le sénateur a aussi souligné qu’il y avait une arme dans le véhicule, sans mentionner son calibre. Concernant le signalement sur son véhicule, le sénateur a déclaré ce qui suit: «C’est ce qu’on dit. Je ne vais pas dire si c’est vrai ou si c’est faux», a-t-il sèchement répondu. Selon les informations, le sénateur a effectivement été interpellé par la police à bord d’une Prado de couleur grise, sans plaque d’immatriculation. Il a été gardé à vue, pendant un certain temps, au commissariat de Delmas, avant d’être relâché. Sur les photos et vidéos circulant sur les réseaux sociaux, concernant l’interpellation du sénateur Kedlaire Augustin par la police, on peut voir que le véhicule en question n’avait pas de plaque d’immatriculation visible sur les photos, mais la Prado grise avait des vitres teintées.

Altidor Jean Hervé

 

Articles Similaires

Back to top button