" "
acceuilActualité

L’insécurité, un véritable défi

«La véritable liberté publique ne peut avoir lieu que lorsque la sécurité des personnes est assurée», a dit Montesquieu. Les questions de sécurité sont devenues prioritaires en Haïti. L’insécurité prend des formes multiples. Les plus extrêmes sont les enlèvements contre rançon, le viol et l’assassinat. Les actes d’enlèvement se poursuivent, des enfants revenant de l’école continuent d’être kidnappés par des individus armés.

En effet, le jeudi 20 février, l’ex-Député de Port-Salut, Sinal Bertrand, du Parti Fanmi Lavalas, a été kidnappé par des bandits non identifiés, à Delmas 33. Après avoir été séquestré pendant un peu plus de 24 heures, Sinal Bertrand a été finalement libéré le vendredi 21 février vers 9h00 du soir, par ses ravisseurs, après le versement d’une rançon de 40 000 dollars américains.

Dans la même lignée, les forces de l’ordre ont procédé à l’arrestation d’un dangereux bandit, du nom de John Rémy, alias «Mafia», activement recherché pour kidnapping. Ce malfrat a été arrêté le mercredi 19 février dans la Commune de la Croix-des-Bouquets, par des agents de la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ). Il a été arrêté en possession d’un pistolet 9mm, de 138 cartouches et de 5 chargeurs que la police a saisis.

Le Centre d’Analyse et de Recherche en Droits de l’Homme (CARDH) a révélé que l’année 2020 commence sur une note très alarmante, en termes de non-respect des droits à la vie, à la sécurité, à la libre circulation. Les actes de kidnapping contre rançon ont pris une proportion jamais égalée, et ce, uniquement pour le mois de janvier et le début du mois de février. Du 1er au 22 janvier 2020, 15 cas de kidnapping ont été recensés par la Police nationale d’Haïti. Toutes les catégories sociales sont touchées, notamment les étudiants et les écoliers. Dans la majorité des cas, des proches des personnes kidnappées négocient directement avec les ravisseurs sans en informer la police, par peur que les victimes ne soient exécutées, vu les liens éventuels entre les bandits et certains policiers. C’est d’autant plus inquiétant qu’il y a eu des cas d’assassinat malgré le versement de la rançon, a dit le CARDH.

En outre, le vendredi 21 février, lors d’une inspection d’un conteneur de 40 pieds, des agents de la Brigade de Surveillance et de Lutte contre la Fraude et la Contrebande, venus aider leurs collègues douaniers affectés au port de Cap-Haïtien, ont découvert un lot d’armes et de munitions illégales, dissimulées dans des glacières. À en croire Jean-Claude Clerveaux, de l’Administration Générale des Douanes, le conteneur transportant ces armes a été à bord du navire «Delphinus», en provenance des États-Unis. Il s’agissait de 10 armes de poing (9 de calibre 9 mm et une de calibre 38) ; 3 fusils de calibre 12 et 1 fusil d’assaut AM 15 ; 2 chargeurs 5.56×45, 5 chargeurs 7.62×39, 3 chargeurs de calibre 12 et 6 lunettes de visée tactiques ainsi que plus de 4 000 munitions de différents calibres. Le Commissaire du Gouvernement et le juge de Paix, Frito Aristil, après le constat légal, ont remis ces armes et munitions aux autorités policières. Une enquête est ouverte pour identifier le ou les propriétaires de ces armes et munitions, pour les suite judiciaires. Suite à cette opération, Alcime Joseph, chargé de réceptionner ce conteneur, a été arrêté pour interrogatoire.

" "

Par ailleurs, Pierre Yves Lesaye, le Porte-parole de la Police Nationale d’Haïti (PNH) dans le Sud, a révélé que, du 13 janvier au 15 février 2020, la Direction Départementale Sud de la PNH avait procédé à l’arrestation de 168 personnes (108 flagrants délits et 60 avec mandat). De plus, les autorités policières du Sud-Est ont procédé, le jeudi 20 février, à l’arrestation de deux individus armés, identifiés aux noms d’Andrénor Dieudonné et de Pinchina Jameson. Ils ont été appréhendés lors d’une opération policière, menée dans la localité de «Kaga», première section communale de la commune de Bainet.

Emmanuel Saintus

Articles Similaires

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker