40 individus, certains des Haïtiens, viennent d’être naturalisés en R.D

Le jeudi 31 août, 40 individus ont prêté serment, confirmant ainsi leur « naturalisation » en République Dominicaine. C’est le huitième évènement de la sorte tenu cette année. Les « naturalisés » sont entre autres, des ressortissants d’Haïti, des États-Unis, de Cuba, de la Colombie, du Venezuela. Le sous-ministre de l’Immigration qui a présidé la cérémonie a accueilli les « naturalisés » en les exhortant à « aimer la patrie » et à « respecter la Constitution » de la République Dominicaine. Parmi les 40 « nouveaux dominicains », 32 sont des femmes et 19, des hommes. 15 d’entre eux se sont mariés avec des Dominicains, 24 ont emprunté le processus ordinaire et le reste sont des enfants. En plus, les autorités dominicaines s'évertuent à mettre en place des dispositifs pour réduire les dépenses coûteuses liées à l'immigration illégale. Au cours des deux dernières années, dans le cadre du Plan National de Régularisation des Étrangers (PNRE), plusieurs dizaines de milliers d'Haïtiens ont été déportés. Selon la Direction Générale des Migrations (DGM), entre août 2016 et août 2017, 45 337 étrangers ont été déportés. Près de 3 millions de dollars ont été dépensés par les organismes dominicains, dans le cadre de cette nouvelle politique migratoire. Plusieurs dizaines de milliers d'autres migrants haïtiens sont rentrés volontairement dans leur pays, sans l'aide financière des autorités dominicaines. Au cours des derniers mois, les autorités dominicaines se sont plaintes de l'impact de l'aide aux migrants sur les finances de leur pays. Plusieurs milliers de femmes haïtiennes ont bénéficié des soins dans les maternités des hôpitaux dominicains. Les chiffres proviennent de la Direction Générale des Migrations (DGM). Pour les opérations musclées, le contribuable dominicain a dû verser 139 millions de pesos (environ 3 millions de dollars américains). En moyenne, chaque déporté coûte 2 943 pesos au gouvernement dominicain. Si la majeure partie des expulsés sont Haïtiens, on dénombre aussi des ressortissants de 37 pays dont l’Arménie, l'Afghanistan, Cuba, la Colombie, la Chine, l'Inde, États-Unis, le Venezuela et la Russie.
Publier le : 10/09/2017   Auteur :

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Ajouter un commentare
Pseudo *
Commentaire *
   
 

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

En bref
Compteur de visite
10526830 visiteurs dont
3744 aujourd'hui,
14454975 pages affichées
>>>>>