Éducation : rentrée scolaire embarrassante pour les parents

« Le gouvernement n’a pas pris de véritables mesures pour permettre une rentrée des classes inclusive pour toutes et tous », avait critiqué l’Union nationale des normaliennes et normaliens haïtiens (UNNOH), lors d’une conférence de presse, le vendredi 1er septembre 2017. En effet, le lundi 4 septembre 2017, très peu d’élèves ont été remarqués au sein des établissements scolaires, qu’ils soient publics ou privés, dans diverses régions du pays, notamment à la capitale, Port-au-Prince. En dépit que les portes des établissements aient été ouvertes pour accueillir les écolières et écoliers, dans certaines écoles, alors que les enseignants étaient sur place, les élèves n’ont pas fait le déplacement en grand nombre. Ceux qui se sont présentés à l’école, par la suite, ont été renvoyés chez eux au cours de la matinée du lundi 4 septembre 2017. Également, une forte présence d’agents de la Police nationale d’Haïti (PNH) a été constatée, en plusieurs endroits de la capitale, pour faciliter la circulation. Par ailleurs, le mercredi 30 août 2017, le Fonds d’Assistance Économique et Sociale (FAES) a fait la remise officielle des clés de 22 nouvelles écoles construites, au ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP). La cérémonie s’est déroulée à la bibliothèque du Lycée Alexandre Pétion. « Ces 22 nouveaux établissements scolaires sont construits dans 8 départements géographiques. Ils sont ainsi répartis : 4 dans l'Ouest, 6 dans le Sud-Est, 3 dans le Centre, 1 dans le Sud, 3 dans la Grand-Anse, 3 dans le Nord, 1 dans le Nord-Est et 1 dans le Nord-Ouest », a dit le Dr Meniol Jeune, directeur général du MENFP. Le FAES qui a été chargé du pilotage de ces projets, promet la livraison d'une dizaine d'autres écoles dans le courant du mois de septembre. Parallèlement, les travaux de réhabilitation de plus d'une cinquantaine d'écoles avancent à grands pas dans le Sud et la Grand-Anse, a poursuivi le responsable. « La construction de ces bâtis scolaires a été rendue possible grâce à un financement venant pour l'essentiel de la Banque interaméricaine de développement (BID) », a conclu le responsable. En outre, le ministère de l’Éducation Nationale vient de rendre disponible la liste des premiers lauréats au niveau national et des lauréats pour chaque département ainsi que les performances par écoles pour les examens d’État de la 9ème Année Fondamentale (A.F.) 2016 / 2017. Les départements du Nord et du Nord-Est (ex æquo) sont les mieux classés avec 82% de réussite. Le Département de la Grand’Anse accuse le taux de réussite le plus faible avec 65% d'admis. Au niveau national : nombre de candidats : 215 539 ; admis : 164 585 ; absents : 2 816 ; Taux de réussite : 77,37% (en hausse de près de 7% par rapport à l’année précédente 70.75%.) Pour la 9ème année fondamentale 2016-2017, les 3 premiers lauréats 2017au niveau national sont : Wood Sherlynnx Lubin, Collège Sacré-Cœur, Saint-Louis-du-Nord, département du Nord-Ouest, résultat global : 1330/1400, moyenne de 95% ; John Robens Eugène, école publique Lamenais, Saint-Louis-du-Nord, département du Nord-Ouest, résultat global : 1316/1400, moyenne : 94% ; Joël Zidor, Collège Exode de Fond-des-Blancs, Miragoâne, département des Nippes, résultat global : 1303/1400, moyenne : 93,1%
Publier le : 10/09/2017   Auteur : Emmanuel Saintus

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Ajouter un commentare
Pseudo *
Commentaire *
   
 
>>>>>