Le Sénat a choisi un Protecteur du Citoyen

C’est un processus qui aura beaucoup duré. Après avoir analysé les pièces et auditionné tour à tour les quinze (15) personnalités sélectionnées, la commission Justice, Sécurité publique et Défense nationale du Sénat haïtien, a soumis son rapport à l’assemblée pour la désignation de celui ou de celle qui occupera le poste de « Protecteur du Citoyen », en remplacement de Florence Élie. Au second tour du vote, l’assemblée des sénateurs a majoritairement jeté son dévolu sur Jacquenet Occilus, en lui accordant quatorze (14) voix pour, tandis que son concurrent, Antonal Mortimé, n'obtient que seulement cinq (5) voix. Ancien secrétaire d’État à la Justice sous la présidence de Michel Joseph Martelly, Me Occilus salue le vote des sénateurs et promet de mettre en place des programmes visant la protection des citoyens et la promotion du respect et des droits de la personne. Toutefois, le processus n'est pas encore arrivé à son terme. La balle est maintenant dans le camp de la Chambre des députés qui doit, à son tour, choisir un nom parmi les candidats. Autre étape selon les procédures : d’un commun accord, les commissions des deux Chambres choisiront une troisième personnalité et enverront ces noms au président de la République qui, en consultation avec les présidents des deux Chambres, choisira celui ou celle qui sera le Protecteur ou la Protectrice du Citoyen.
Publier le : 02/09/2017   Auteur :

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Ajouter un commentare
Pseudo *
Commentaire *
   
 

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

En bref
Compteur de visite
10532400 visiteurs dont
1348 aujourd'hui,
14463936 pages affichées
>>>>>